2005 – UN JARDIN PAYSAGER ET PROTECTEUR POUR UNE « MAISON DE VILLE » ORGANIQUE ET BIOCLIMATIQUE EN BRETAGNE

Juin 2017.. évolution du jardin 
"bioclimatique "
../.. Création d’un jardin potager et 
fruitier à l’arrière de la maison et 
«bioclimatique» afin d’accentuer la 
protection solaire et le confort 
thermique en été et d’augmenter les 
apports solaires en hiver ..tout en 
assurant un juste ensoleillement et 
créer des espaces ombragés pour un 
usage harmonieux et reposants…
Des haies paysagères aux arbustes 
variés ont été plantées sur des talus 
reconstitués afin de réaliser des 
coupes-vents et des espaces 
diversifiés pour la « faune.. 

Garder en l'esprit du respect de la 
nature par un jardin "zero déchets"..
par, entre autres le paillage sous les 
arbustes et des fleurs. Mélanger le 
minéral et le végétal et permettre à 
l'eau de pluie de s'écouler 
naturellement afin de favoriser le 
développement des plantes et arbustes ...!






Respecter les Règles de "la Charte 
de Gaïa "
".../..Le théoricien David Pearson 
proposa un ensemble de règles pour 
dessiner une architecture organique, 
la charte de Gaïa pour une architecture 
organique :
« Laissons l'architecture :
- être inspirée par la nature et 
être durable, bonne pour la santé, 
protectrice et diverse.
- dépliée, comme un organisme se 
déplierait depuis l'intérieur d'une 
graine.
- exister à l'instant présent et 
renaissant toujours et encore.
- suivre le mouvement et rester 
flexible et adaptable.
- satisfaire des besoins sociaux, 
physiques et spirituels.
- se développer à partir du site 
et être unique.
-célébrer l'esprit de la jeunesse, 
du jeu et de la surprise.
exprimer le rythme de la musique 
et la puissance de la danse. ».../...
https://fr.wikipedia.org/wiki/Architecture_organique


Vidéo " carnet de chantier 2015 " sur YOUTUBE 


2015 - Une "Maison de Ville" organique et bioclimatique ... 
imaginée en 2004, répondant à la norme 
RT 2005 dans un lotissement à Brec'h à 
l'entrée de la ville d' Auray. 
Elle s'inspire de l'architecture organique 
et des règles de la Charte de Gaïa 
(de David Pearson), dont une plus 
particulièrement : 
"laissons l'architecture être inspirée 
par la nature et être, durable, bonne 
pour la santé, protectrice et diverse". 

Création d’un jardin «bioclimatique» 
mêlant le végétal et le minéral, un 
jardin paysagé  et protecteur afin 
d’accentuer la protection solaire 
et le confort thermique  en été et 
d’augmenter les apports solaires 
en hiver…et bien sûr un potager !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

2 réponses à “2005 – UN JARDIN PAYSAGER ET PROTECTEUR POUR UNE « MAISON DE VILLE » ORGANIQUE ET BIOCLIMATIQUE EN BRETAGNE

  1. Une belle maison et sûrement agréable à vivre

    Jean-Yves MESNIL 15 bd du 13 juin 1944 14310 Villers-Bocage

    « L’Assemblée nationale est toujours otage de Thomas THÉVENOUD qui est toujours député. Pensons à elle. Ne l’oublions pas. »

    >

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s