2016 – UNE MAISON RT 2012 PRES DE SAINTE ANNE D’AURAY

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

crédit photos : Armel ISTIN

credit photos : Armel ISTIN

credit photos : Armel ISTIN

C’est la réalisation d’un projet commencé par un autre architecte, et remanié afin d’appliquer la norme RT 2012 avec une ossature mixte bois/béton. Située dans un environnement protégé près de la Basilique de Sainte Anne d’Auray, mais sur la commune de Plumergat, c’est une maison destinée à devenir une résidence principale, économe en énergie tout naturellement.

C’est une construction en 3 corps : en limite de propriété le garage et le cellier en ossature béton et bois avec une toiture à faible pente ; la partie centrale avec une toiture à 42° comprend les pièces de vie et une chambre au RDC et dans les combles a été aménagée une chambre, une salle de bains ainsi qu’une mezzanine bureau ; la cuisine et la buanderie dans la 3e partie ont également une toiture à faible pente. Au Nord, entre le garage et la partie habitation, un mur béton avec une ITE en laine de roche de 140 mm recouvert d’un bardage. Le mur intérieur est lui plâtré tout comme les refends. Ces murs sont également isolés au niveau du vide sanitaire avec un isolant de 80 mm afin d’éviter tous ponts thermiques avec le volume chauffé du RDC.

La dalle béton est réalisée avec des hourdis en polystyrène de 18 cm sur laquelle un isolant EFISOL de 56 mm est posé.

Ces éléments béton permettent d’augmenter l’inertie thermique de la maison tout comme les cloisons du RDC en carreaux de plâtre.

L’ossature bois en montants de 145/45 est isolée en ouate de cellulose (ISOCELL), recouvert d’un frein vapeur (SIGA) fixé par des tasseaux bois afin de limiter les éléments métalliques dans la construction.

Des panneaux de fibres de bois (PAVATHERM+) de 60 mm ont été posés sur la face extérieure de l’ossature bois recouvert d’un bardage gris vieilli et rouge (SIVALP).

Le plancher des combles est composé de solives de 8/20 avec des panneaux OSB et du Fermacell destiné à recevoir un parquet flottant pour la chambre et la mezzanine bureau et du carrelage pour la salle de bains.

Les toitures de la maison sont en zinc à joints debouts (ANTHRA ZINC) isolées en laine de roche 300 mm avec un frein vapeur.

De la brique en terre crue (ARGIBRIQUE) a été posée dans le séjour sur la partie du mur prévu pour recevoir un futur poêle à bois.

Les éléments « massifs » dans la construction bois participent au confort d’hiver en stockant la chaleur, et d’été en conservant la fraicheur. Une recherche de fraîcheur accentuée par la pergola sur la façade Sud destinée à recevoir une plante grimpante, et par les volets bois coulissants et à frappe à claire voie (LALLEMANT).

Le confort de la maison est augmenté par une pompe à chaleur de 6 Kw et des radiateurs, ainsi qu’un chauffeau thermodynamique AQUA ECO 2 (TECH CONTROL) et une VMC simple flux hygro B.

Les menuiseries extérieures sont en alu/bois oscillo-coulissant et à frappe (MINCO).

Deux tests d’étanchéité à l’air ont été effectué pour un résultat au test B de 0,29 Q4 Pa-surf.m2/(h.m2).

Avec une performance énergétique recherchée de 40,4 Kwh.ep/m2 SRT, une forte inertie thermique pour une maison bois, des matériaux biosourcés… c’est donc l’application d’une démarche bioclimatique, d’habitat sain au delà de la norme RT 2012 pour un climat océanique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s